Something rather than Nothing

1 / 19

Julien Discrit, Something rather than Nothing, AZ, 2013, dimension variable

"À l’été 2012, je me suis rendu aux États-Unis à la recherche d’un lieu abandonné appelé « Nothing » avec en tête l’idée d’y tourner un film, à l’aide d’une caméra super 8. Une fois sur place, aux confins de la Californie et de l’Arizona, j’ai fait la rencontre fortuite d’un écrivain qui était venu 10 ans auparavant au même endroit, pour rencontrer ceux qui avait crée Nothing."

 BIO / CV

Pour plus d’information sur cette artiste s.v.p. visiter son site personnel à l’adresse: www.juliendiscrit.com